UBAUnion royale belge des amateurs-émetteurs a.s.b.l.

slideshow 1

Photo: Couloir

Le Réseau Belge (RB)

 
 
 
 
 
 
 
Les membres du Réseau Belge en 1929
Les membres du Réseau Belge en 1929
Après la guerre de 1914, un groupe d'amateurs sans-filistes se réunissait dans les locaux du "Cercle belge d'études radioélectriques" (CBER), situés dans le parc du Palais d'Egermont, à Bruxelles. Parmi eux il y avait Robert Deloor (ex-P2, puis ex-ON4SA), Joseph Mussche (ex-ON4BJ, puis ex-ON4BK), Pollart (ex-D2, puis ex-ON4BY), Couppez (ex-W2), Haumont (ex-B7), ainsi que Paul de Neck (ex-ON4U).

Ce dernier aurait, en 1910 déjà, réalisé des émissions expérimentales á l'aide d'un émetteur à étincelles, devenant ainsi le premier radioamateur belge (QSO, juin 1936 p 99, Histoire du Réseau belge Souvenirs d'un ancien, H Demeyel; ON4TI CQ-QSO 1965, quant au premier QSO entre radioamateurs belges dont nous retrouvons la trace, il remonte á 1922 lorsque Deloor contacta Mussche (CQ-QSO mars 1949)
 
Le 12 août 1922, ce groupe de sans-filistes se donna comme nom le "Réseau des Deux" L'idée en était due à Robert Deloor et à Joseph Mussche. Le nom choisi s'inspirait sans doute du fait que la plupart des indicatifs que s'étaient donnés les membres du groupe se terminaient par le chiffre 2 (QSO 4/1956). Il faut savoir qu'en France s'était constitué le "Groupe des 8", dont les membres avaient choisi des indicatifs commençant par le chiffre 8 suivi de deux lettres. Il est vrai que les réunions des Bruxellois se terminaient généralement à la brasserie des "Deux Bécasses", ce qui aurait pu les inspirer.
 
En septembre 1923, à l'initiative de G Pollart, le groupe fonda le "Réseau Belge". Le président fondateur du "Réseau Belge" était Robert Deloor, le secrétaire Ocreman et le trafic manager Haumont. Les membres avaient comme indicatifs W2, 12, 02, B2, E2, 4ALS, ICF, 422, U3...
 
Le Réseau Belge et l'URCB participèrent ensemble à diverses manifestations et notamment au Congrès international des amateurs de TSF, qui eut lieu à Paris en avril 1925. Le Réseau Belge comptait 220 membres en 1926 et ceux-ci éditaient leurs rapports d'écoute et d'autres informations dans la rubrique Radio de l'hebdomadaire "L'Antenne" (supplément du journal "La Meuse" paraissant tous les dimanches).
 
En février 1926 parût le premier numéro de la revue du Réseau Belge, intitulée "QSO". Le Réseau Belge, membre fondateur de l'IARU en 1925, était l'aile belge de l'IARU, qui ne reconnaît qu'une seule association par pays.
 
En 1932, le Réseau Belge se consultera en association sans but lucratif. Les statuts furent publiés dans les annexes du Moniteur Belge du 2 juillet 1932, sous le numéro 912, en page 432. Le siège social était situé 11 rue du Congrès a Bruxelles, à la même adresse que l'URCB.

Seize membres participèrent à la fondation de l'a.s.b.l. dont le premier président fut Paul de Neck (ex-ON4UU).
Georges Neelemans, ex-ON4FT Robert Deloor Guy de Borchgrave
Georges Neelemans, ex-ON4FT, président du RB en 1932 Robert Deloor (ex-P2, ex-ON4SA), Président fondateur du groupement en 1923 Guy de Borchgrave, ex-ON4ID, président du Réseau Belge en 1938
La station de Paul de Neck
La station de Paul de Neck, ON4UU, président du RB en 1934
 
CQ 1936
Cliquer ici image #2 image #3 pour lire l'article entier du CQ 1936
L'UBA est en possession d'une collection très incomplète de revues QSO du Réseau Belge de la période avant la deuxième guerre mondiale, mais voudrait bien compléter cette collection. Si vous connaissez quelqu'un qui voudrait éventuellement nous vendre des copies de la revue QSO du Réseau belge, info [at] uba [dot] be (faites-nous signe) !